• Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon

© 2016 par Missaly asbl.

Nawal Al-Soufi, première "Arab Hope Maker"

May 24, 2017

 

L’actrice associative et militante féminine marocaine, Nawal Al-Soufi a remporté, la semaine passée à Dubaï, le premier prix de l’initiative “Arab Hope Makers” - “Artisans de l’espoir” ou “Créateurs d’espoirs”, une distinction visant la promotion des initiatives ayant pour objectif de répandre l'espoir dans le monde arabe.

Ce prix reconnaît son engagement en faveur des réfugiés syriens en Europe. Installée en Italie, elle a contribué au sauvetage de 200.000 personnes perdues en Méditerranée et aidé des milliers d'autres à s’intégrer en les accompagnant pour mieux se familiariser avec la réalité de ce nouveau mode de vie, et en leur offrant tout l’appui nécessaire. Nawal Al-Soufi  joue un rôle d’intermédiaire dans le secours des réfugiés à travers les appels de détresse qu’elle reçoit et qu'elle transmet ensuite aux gardes de côtes italiens, afin d’identifier la position géographique des embarcations des réfugiés en détresse, et courir à leur secours. “Le premier appel que j’ai reçu était en 2013, d’un migrant/réfugié effrayé me disant que le bateau était en train de couler. Il y avait des enfants sur ces bateaux et il n’était pas sûrs que les missions de secours les localisent à temps. Je n’ai plus jamais éteint mon téléphone depuis ce jour” a t-elle expliqué dans son émouvant discours de remerciement.

 

L’initiative “Arab Hope Makers” - “Artisans de l’espoir”, dont c’est la première édition, vise à mettre en lumière les jeunes acteurs du changement dans le monde arabe qui s’engagent pour une meilleure société en consacrant leurs efforts et leurs ressources, mêmes limitées, pour lutter contre la pauvreté et la misère, alléger les souffrances et répandre des lueurs d’espoir. C’est sur la page Facebook du Sheikh Mohammed (qui compte 3,7 millions d'abonnés) qu’a eue lieu l’annonce de l’ouverture des candidatures en février 2017, à la recherche de profils philantropiques âgés entre 5 et 95 ans. La majorité des 65,000 candidatures viennent d’Egypte (22,3%) mais vingt-deux pays ont participé en nominant des personnes dans le domaine de l’éducation, de la santé, du volontariat ou encore des médias. Un comité de sélection a permis de distinguer 12 candidatures qui accèdent à l’étape de l’interview individuelle. Durant cette étape, le jury composé, entre autres, de Noora Bint Mohammad Al Kaabi - Ministre d'État aux Affaires fédérales du Conseil national, du Dr. Ali Jaber - doyen du “Mohammad Bin Rashid College for Media” et directeur du groupe télévision MBC ainsi que Ahmad Al Shugairi - présentateur et producteur d’émissions télévisés, a sélectionné les cinq finalistes. A l’issue de la grande finale diffusée à la télévision et en présence de personnalités du monde politique et culturel, Nawal Al-Soufi a été sacrée “Arab Hope Maker”.

La récompense est assortie d’un prix d’un million de dirhams (environ 250.000 euros). Les quatre autres finalistes sélectionnés sont; Maali Al-Asousi du Koweit qu’elle a quitté il y a 10 ans pour dédier sa vie à des projets de volontariats au Yémen où elle accompagné plus de 2500,000 personnes; Majida Jobran qui a passé 27 ans de sa vie à aider les pauvres en Egypte; Hesham Al-Thahabi soutient et fournit un toit ou un refuge aux enfants des rues iraquiens; et les controversés “Casques Blancs” représentés par Raed Al-Saleh. Initialement, seul le premier finaliste recevait le prix d’un million de dirhams, cependant l’émir de Dubai, à l’origine de ce prix, le Sheikh Mohammed Bin Rashed Al Maktoum a voulu l’étendre à l’ensemble des cinq finalistes qui sont ainsi tous repartis avec un million de dirhams pour poursuivre et soutenir leurs actions.

S’exprimant à cette occasion, Sheikh Mohamed Ben Rachid Al Maktoum a fait part de sa grande joie quant au succès fulgurant réalisé par l’initiative "Arab Hope Makers" - "Artisans de l’espoir", notant que cette initiative a démontré ce "qu’on a de plus noble dans notre monde arabe, à savoir la force de l’espoir qu’incarne notre jeunesse".

 

Il a, en outre, mis en lumière le rôle d'une telle initiative dans la mise en avant des expériences inédites prônant l’action individuelle positive, à même d’apporter une valeur ajoutée sûre à la société, et dont les bénéfices profiteraient à un plus grand nombre de personnes.

 

Et de conclure que les "Artisans de l’espoir" sont de vrais champions, et doivent servir de modèles à suivre par les millions de jeunes à travers le monde arabe, qui ont besoin de tant d’espoir pour concrétiser leurs ambitions, notant que l’objectif des artisans de l’espoir est de transformer le citoyen arabe, d’un homme en quête d’espoir et de chance dans sa vie, à un acteur positif et agissant.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Qui est Jack Shaheen?

July 13, 2017

1/4
Please reload

Posts Récents

July 12, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags